Un père apprend l’alphabet a sa fille grâce à un titre de métal

Les enfants adorent apprendre en s’amusant et chanter c’est relativement sympa. Beaucoup parmi nos enfants ont donc appris l’alphabet grâce à une chanson dont le rythme et la mélodie te vrillent le crâne pendant des heures permettent aux plus jeunes de retenir rapidement les paroles.

Ce papa a eu la même idée pour permettre à sa fille d’apprendre l’alphabet mais avec une légère nuance, puisqu’il a opté pour un titre appelé « Metal Alphabet ». Mais trève de parole, je vous laisse découvrir cette fabuleuse version qui je pense, devrait être imposer dans toute les maternelles par l’éducation nationale. Si, si ! 😀

Un papa solo prend des cours pour apprendre a coiffer sa fille

S’il y a bien une chose à laquelle je n’avais pas penser lorsque je suis devenu père c’est que j’allais être amené à coiffer ma fille. J’ai bien joué au coiffeur étant petit mais c’était loin d’être du grand art… 😀

Pour rassurer les nouveaux papas : pas de panique, au départ c’est relativement simple. Une barrette ou un chouchou pour faire un mini palmier et le tour est joué ! Mais en grandissant, ma fille a commencé à demander des queues de cheval (ça je ne m’en suis pas trop mal tiré 😉 ), puis des couettes, des nattes, des tresses… et toutes sortes de coiffures.

Bref j’ai commencé à chercher des tutos sur le web (j’en ai même fait un billet) et j’ai fini par me débrouiller tant bien que mal, sous l’oeil amusé des personnes qui ont pu assister aux séances. Mais j’avoue que ce qu’a fait Greg Wickherst m’a impressionné !

Coiffure 00

Lorsque ce papa s’est séparé de la mère de sa fille Izzy, il s’est retrouvé une partie du temps a la garder et a du gérer les coiffures et, comme toutes les petites filles, Izzy a commencé à lui demander des coiffures plus sophistiquées.

Incapable de faire ne serait-ce qu’une queue de cheval, Greg a donc décidé de prendre des cours de coiffure dans un institut.

Coiffure 01

 

Suite à cela il est devenu un vrai pro et a même ouvert une page Facebook début février pour partager ses aventures et ses oeuvres capillaires.

Mais voici une petite sélection !

Coiffure 02

Coiffure 03

Coiffure 04

Quelles techniques employer pour s’échapper sans réveiller bébé

Je pense que tous les parents seront d’accord qu’il est relativement frustrant de parvenir à endormir son bébé et de le réveiller ensuite à cause d’un bruit malencontreux ou d’un geste maladroit. La situation est même encore plus énervante quand on a affaire à un bébé récalcitrant.

Alors voilà qui devrait vous combler ! Thad et Esther Anderson, deux heureux parents qui animent le blog Story Of This Life, ont réalisé une vidéo récapitulant les différentes techniques qui permettent de s’échapper sans réveiller bébé.

Un père se fait tatouer les dessins de son fils

Le photographe Chance Faulkner a récemment fait une série de portraits et d’entrevues avec Keith Anderson, un père de Peterborough, en Ontario. Ce père à un projet un peu particulier puisqu’il a eu l’idée de se faire tatouer les dessins de son fils Kai depuis les premiers gribouillages de celui-ci à 4 ans, jusqu’à aujourd’hui (il a 11 ans).keith-anderson

 

Chacun de ces tatouages est positionné sur son bras droit, et Keith et son fils en choisissent un nouveau tous les ans. Le premier tatouage est de quand il était 4; il est maintenant 11. Nous ajoutons une fois par an à partir de ses dessins. Généralement il conserve la taille originale de chacune des oeuvres sauf pour le dernier en date, le robot, qu’il a été faire tatouer en mars 2014 p0ur les 10 ans du fiston.

01 bPicMonkey-Collage4 02 cPicMonkey-Collage4 03 ePicMonkey-Collage6 04 dPicMonkey-Collage4 05 fPicMonkey-Collage4

 

Les oeuvres ont été réalisées par trois artistes différents au fil des ans. Pour le plus récent son fils était présent avec lui et a réalisé une partie du tatouage lui-même. Il aurait même adoré ça.

01 kai

« Je ne connais personne qui ai entendu parler de tatouages réalisés à partir d’oeuvres artistiques d’un enfant avant, pourtant c’est très amusant » se réjouit Keith Andernon. « Nous allons continuer jusqu’à ce qu’il ne souhaite plus le faire. Pour le moment, il reste très enthousiaste sur ce projet, donc nous allons continuer. Des gens me demandent ce qui arrivera si je manque d’espace. Je pense que je lui demanderais de dessiner des images plus petites. »

02 keith-anderson

En fait je l’avoue, l’idée de me faire tatouer me trotte dans la tête depuis un moment et je trouve ce projet plutôt sympa. Et vous ça vous tenterait de vous faire tatouer une ou plusieurs oeuvres réalisées par votre progéniture ? 😉