Donner votre amour plutôt que vos « Likes »

Smartphones, tablettes, PC, nous sommes devenu ultra-connectés au point de remplacer beaucoup d’interactions sociale simples (un appel, une demande de renseignement dans la rue, un achat, etc.) par des échanges qui se limitent parfois à diverses plateformes sociales, au point même que parfois ou nous utilisons une application plutôt que de demander de l’aide à un passant. Ne passons-nous pas à coté de rencontres qui pourraient être fabuleuses ? C’est le sujet abordé dans la vidéo « Look-Up » (Levez les yeux) ci-dessous – en anglais malheureusement :

Et avec les enfants ?

La vidéo met en avant le coté relationnel parents/enfants : « Nous sommes entourés par des enfants qui, depuis qu’ils sont nés, nous ont regardé vivre comme des robots en pensant que c’est normal. Ce n’est pas sûr que vous soyez le meilleur papa du monde si vous n’arrivez pas à amuser un enfant sans iPad ».

Bien sûr c’est exagéré mais finalement on le voit quand même de plus en plus au quotidien. Vous les avez aussi certainement remarqué ces enfants équipés de tablettes, smartphones, consoles, lecteurs vidéo qui sont captivés par leur appareils et ne jouent plus « réellement » avec le camarade d’a coté qui lui n’a pas forcément l’équipement et se retrouve isolé. C’est parfois même les parents qui fournissent l’appareil pour avoir un peu de tranquillité. Je ne suis pas contre, mais cela doit se faire de manière intelligente.

00001 1904104_668573913205748_1883032946_n

De mon coté, à part quelques DVD qu’ils regardent avec parcimonie, nos petits drôles sont encore jeunes (4 et 6 ans) et n’ont pas encore accès aux nouvelles technologies. Ils ont des livres, des jouets, des jeux de société, un jardin et nous faisons des sorties dans les bois ou au parc ce qui leur permet de retrouver copains/copines d’écoles et nous de lier connaissance avec d’autres parents. Nous ne rejetons pas les nouvelles technologies, et ils y viendront petit à petit, mais ils pourront mieux profiter de ces dernières s’ils connaissent déjà le plaisir qu’il y a à s’entretenir avec quelqu’un, jouer avec lui, rire à plusieurs… ou le plaisir de croiser une biche ou un lapin au détour d’un chemin.

00001 397482_676515792411560_1410211102_n

Je suis content de voir le parc plein d’enfants à nouveau… INTERNET ! Internet est revenu !

Les nouvelle technologies c’est le mal !

Loin de moi l’idée de diaboliser les nouvelles technologies, tout d’abord parce qu’elles me permettent de partager ce billet avec vous ;-), et ensuite parce qu’elles ont aussi de nombreux atouts. Pouvoir se voir en appels visio, partager facilement et simplement des photos et vidéos, se faire des nouveaux contacts virtuels mais dont la relation peut être prolongée dans la vie réelle (In Real Life- IRL). Et c’est ce dernier point qui est essentiel. Car oui les technologies et les réseaux sociaux isolent si on privilégie de plus en plus ces derniers au détriment d’échanges IRL, si on ne prend pas la peine de regarder ce qui nous entoure. Oui on voit des photos magnifiques des plus beaux endroits de la planète sur le net, mais on peut découvrir des choses formidables sur une façade, dans la rue un parc, ou dans la nature. On peut aussi voir des choses qui nous échappent si l’on est rivé à un écran : l’émotion d’un baiser d’un jeune couple, des enfants qui rigolent, un musicien dans une gare, le sourire d’une personne que l’on croise. Des instants fugaces mais délicieux.

0001 1900154_668119469917859_1570888687_n

De la même manière, il ne faut pas laisser les nouvelles technologies prendre une place prépondérante dans le couple. Perdre sur le terrain de la communication, c’est perdre des moments précieux, des échanges qui servent de socle à la vie commune. On ne s’en rend pas forcément compte car cela se fait le plus souvent progressivement mais les nouvelles technologies peuvent engendrer une certaine forme de dépendance qui est néfaste dans le relationnel avec l’entourage.

Avez-vous appelé vos amis récemment pour avoir de leurs nouvelles, planifier une rencontre… ou avez-vous seulement « liké » et commenté leur dernier statut Facebook ?

De la même manière qu’un « Like » ne sauvera jamais une vie, il ne vous aidera pas à accorder à vos proches l’attentions qu’ils méritent. Ils ne sont pas forcément connectés autant que vous et votre posts ou votre like, peut finalement être comparé à une bouteille d’eau jetée à la mer. Un coup de fil, un café, un débat (oui on pourrait même parler de ce sujet IRL :-)) vous apporteront toujours davantage sur le plan émotionnel. Nous perdons un lien social important avec notre entourage sans nous en rendre compte. Cela m’arrive aussi, mais j’en ai conscience et je fais en sorte de lever les yeux et de prendre du recul. Bref, partager votre amour, pas vos « likes » !

Et vous, qu’en pensez-vous ? Où en êtes-vous avec les nouvelles technologies ?

Publicités

6 réflexions sur “Donner votre amour plutôt que vos « Likes »

  1. J’adore ton analyse, moi qui passe une partie de mes soirées à jouer et discuter sur Twitter avec des gens que je n’ai jamais rencontrés IRL 😉 Mais ici nous sommes une famille de geek (2 parents informaticiens, ça n’aide pas…). Ma fille jouait comme une chef à Fruit Ninja à 2 ans à peine… Mes garçons manient la souris comme personne depuis leurs 3 ans. Mais on habite à la campagne, on joue dehors, et ils ont une faculté qui m’épate à s’extasier devant les belles choses de la vie: un arc-en-ciel, une limace dans le bac à sable :/ Bref, on mélange allègrement les 2, tout est une question de dosage à mon sens, mais c’est bien ça le plus dur!

  2. Il me fait réfléchir ton billet (et pas seulement parce que présentement je me trouve sur le canap à geeker et que mari Cheri est dans la cuisine en train de manger, épouse indigne).
    C’est vrai que sans dramatiser il faut faire attention à ne pas laisser trop de place à notre geekerie au sein de notre famille, notre couple. Le dosage comme le dit LudiM, c’est tout l’équilibre à trouver 😉

    • Oui la technologie est à notre service, mais il ne faut pas en devenir esclave. Attendre un commentaire, un tweet ou un like alors qu’on peu lever les yeux, voir plein de belles choses autour de soi et en discuter avec ceux qui sont présents. C’est effectivement une question d’équilibre.

  3. je suis geek mais ne l’autorise pas à mes enfants:pas de tablettes, pas de PC, et seulement une Nintendo DS pour 2 enfants de 8 et 12 ans….et alors? je sais qu’elles ont accès aux nouvelles technos via notre ordi lorsqu’elles en font la demande, via la bibliothèque ou au collège parfois pour la plus grande…ha oui, pas de téléphone non plus,hein, aucune utilité décelée…c’est p’tre pas dans la norme, mais ça convient à tous; et on a pu constater que lorsqu’on introduit un écran, ça pose souvent problème( qui regarde quoi, combien de temps,etc….) entre les enfants ou avec le/les parent(s)…….
    Ludi a raison: j’aime les voir s’extasier devant la nature et le monde qui nous entoure; pas forcément uniquement via un écran 😉

    Au passage, voici le lien de la vidéo avec le sous-titre en français(que tu as donc pu voir dans mon dernier billet? 😉 ):

    • Pareil. Ils sont encore petit mais je pense qu’ils n’auront pas accès aux écrans de manière personnelle et prolongée. Et comme toi je ne vois pas d’intérêt à les équiper trop tôt d’un smartphone. Nous avons bien réussit à grandir sans 😉

      Meric pour le lien de la vidéo. Je l’avais mise en français mais la vidéo a disparue et impossible de retrouver une version sous-titrée. Je fera le changement plus tard. J’ai bien vu ton billet mais pas encore exploré ton blog mais j’y reviendrai !

      • hé bien merci, et bienvenu quand tu veux sur mon blog 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s