« Mais elle va le faire taire son gamin ! »

447da04eSacré titre n’est-ce pas ? C’est la phrase qu’une dame d’un certain âge a élégamment lâché d’un ton hargneux et bien volumineux alors que mon Transillien quotidien s’apprêtait à partir. Le petit garçon ne pleurait pas lorsque je suis monté 2 minutes avant le départ et n’a démarré qu’au moment où la sonnerie de fermeture des portes retentissait, alors que les retardataires sautaient prestement dans le wagon en le bousculant dans sa poussette.

C’est vrai qu’en fin de journée, nous sommes fatigués et les 35 minutes de trajet de cette dame, qui descendait au premier arrêt (15 mn pour elle donc), sont sûrement sacrées. Oui mais voilà ce petit bout qui devait avoir approximativement entre 15 et 18 mois a aussi le droit d »exprimer son mécontentement du fin fond de sa poussette quand on le bouscule. Du coup ouvrir l’usine de larmes de crocodile et lancer la sirène est un réflexe de défense plutôt légitime. Et puis qui sait il a peut être passé une salle journée ou perdu son doudou le petit gars !

Je m’apprêtais donc a renvoyer Tatie Danielle à ses boites pour chats (les cinéphiles comprendront) mais me suis fait devancer par un gentil monsieur qui lui a élégamment précisé « Vous savez, ça s’appelle un bébé madame, et de  temps à autres ça pleure ». Est alors arrivé la réponse de l’intéressée, toujours aussi hargneuse : « Elle pourrait lui parler et essayer de le calmer ! Des enfants j’en ai eu et la communication c’est important ».

Ha, ha ! Merci Tatie d’avoir remis une pièce dans le juke box pour moi ! 🙂

Original Cinema Quad Poster - Movie Film Posters

« Bonjour Madame, premièrement si la communication est importante, peut être auriez-vous pu commencer par vous adresser correctement à cette maman en commençant ne serait-ce que par un « Madame » avant de vous enquérir d’un éventuel problème et de l’aide que vous pouviez apporter ? Deuxièmement, si vous aviez prêté attention, vous auriez-vu que cette jeune femme câlinait son fils et lui parlait à l’oreille. Troisièmement, si vous avez eu des enfants, vous savez donc que parfois un enfant peut faire une colère. Et… » » et j’ai été interrompu par une femme qui lui a juste fait remarquer que si elle avait été patiente elle aurait évité de passer pour une aigrie car le bébé avait déjà fini de pleurer.

Avant d’être papa j’ai moi aussi été déranger par des cris ou des pleurs d’enfants (ça m’a même exaspéré dans certains cas je l’avoue). Mais je n’ai jamais joué les donneurs de leçons et encore moins de manière agressive. En fait, plus ça va et moins je supporte ces donneurs de leçons, ces gens qui vous assènent leurs « Si ça avait été moi… », « Moi mes enfants… », « De mon temps… ». C’est juste insupportable !

Et vous, cela vous est-il déjà arrivé de subir ce genre de réflexions désobligeantes ou d’assister à ce genre de scène ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s