Pour bien commencer la semaine : yoga avec un chihuahua !

C’est bon j’avoue ! Je n’ai pas mis à jour mon blog depuis plus d’une semaine…

Je ne le ferai plus, promis ! Pour me faire pardonner et pour bien démarrer la semaine, je vous offre une séance de yoga avec Nic et son chihuahua Pancho !

Publicités

Le jour ou ma fille m’a presque transformé en drag queen

C’est bien connu, les enfants adorent copier les adultes et cela se passe aussi par les jeux. Ma fille à toujours adoré ça. Elle a commencé vers trois ans à faire la petite marchande et à nous proposer ses produits : d’abord il y a eu des objets invisibles, puis les fruits et légumes de la dînette et désormais le jardin lui permet de créer pas mal de choses (gâteaux de terre, salades de pelouse, knackis en bouts de bois, etc.). Ensuite, elle s’est mise à faire le docteur avec ses piqûres, son stéthoscope, son marteau à réflexes, sa toise (« il faut se baisser sinon on ne peut pas mesurer papa ! »). Nous avions également l’habitude de lui couper les cheveux. Mais sa première visite chez le coiffeur fut pour elle une révélation et pour moi la fin de ma tranquillité et l’arrivée des barrettes et, parfois, de chouchous :-).

Mon fils étant peu enclin a rester immobile je suis, vous l’aurez compris, le cobaye préféré de ma fille. J’avoue que j’adore ces jeux qui me permettent de passer des moments complices et de découvrir à quel point l’imagination de ma fille est fertile. Mais récemment la situation a pris un tour un plus amusant. Après une de ces interminables séances de coiffure (c’est chacun son tour et attention de ne pas sauter une étape sinon la négo du prix de la prestation est tendue) je lui dit que l’on devrait trouver un autre jeu. Ni une, ni deux elle rebondit du tac au tac et me propose de jouer « au maquillage » !

001priscillaHeu… Au maquillage ? Tu es sûre ? Je l’avoue je suis un peu surpris et mais je me dis qu’elle veut jouer à se faire belle comme sa maman. Curieux de voir où cela va nous mener, je valide le jeu alors que mon imagination m’a déjà transformé façon « Priscilla folle du désert ». Je lui demande donc comment on joue et elle part chercher quelques ustensiles : des crayons, une petite assiette de la dînette et un pinceau de peinture. Les crayons sont petits, ça peut correspondre à des bâtons de rouge à lèvres. Le pinceau pour la poudre de fond de teint et l’assiette comme réservoir à poudre. Je lui précise que l’on fera semblant car on ne doit jamais pointer un crayon vers le visage de quelqu’un (team papa protecteur). Elle devra donc remplacer ces derniers par ses doigts. Pas de souci, elle enchaîne en me demandant ce que je veux comme maquillage.

Là je lui précise quand même que le maquillage c’est surtout pour les filles, que je ne sais pas trop ce que je veux. Bref, je me vois déjà en drag queen et lui demande si elle à quelques idées à me proposer. Elle réfléchit un peu et me dit : « pour les garçons on peut faire un lion ou un tigre ». Comprenant alors qu’il s’agit de maquillage de carnaval, je suis pris d’un irrésistible fou rire qui la surprend d’abord puis qui la fait rire elle aussi. J’adore voir ma fille grandir, s’épanouir, me parler de ses découvertes et des choses qu’elle apprend. Mais comme la majorité des parents je trouve que ça va trop vite ! Finalement c’est plutôt sympa de jouer au maquillage, ça fait des chatouilles et on rigole bien et même que des fois on ajoute un coupe du coiffeur pour aller avec ;-).

Déco facile : les bouchons fleuris

Capture d’écran 2014-04-17 à 09.23.55J’adore faire des petits bricolages avec les enfants. Du coup j’ai ajouté une nouvelle catégorie « Activités manuelles » pour vous présenter mes trouvailles et parfois nos réalisations.

Pour bien démarrer, j’ai trouvé le photomontage* d’une petite décoration simple et peu coûteuse que l’on peut réaliser en très peu de temps avec les enfants mais aussi, je sais c’est presque incroyable, avec des adultes. Evidez les bouchons à l’avance si vos enfants sont encore petits pour éviter la manipulation de couteaux.

Pour cette activité il vous faut quelques « ingrédients » :

  • des bouchons en liège  (5 bouchons par enfant c’est l’idéal – mais buvez avec l’ami Modération)
  • un tournevis pour percer le bouchon et un couteau fin pour évider et agrandir le trou fait avec le tournevis
  • de la peinture
  • du terreau
  • des plants de plante grasse (Crassula, Aloès, cactus de noël, etc.). Si vous en avez déjà, enseignez la bouture à vos enfants 😉 en coupant une petite branche et en laissant tremper votre plant jusqu’à apparition des racines.

acid_picdump_81

Comme je l’indiquais dans la partie « ingrédients », vous pouvez utiliser la peinture pour personnaliser vos bouchons avant de les utiliser.

Pour la phase accroche de votre oeuvre, vous avez plusieurs options : crochets mural (vous piquez ensuite vos bouchons), des clous sans tête (on plante dans le mur puis on plante le bouchons), des punaises et des aimants (comme sur le photomontage), une aiguille qui transperce le bouchon à planter dans un panneau en liège, du scotch double face, de la colle et un panneau/cadre, etc. A vous de faire en fonction de vos idées et de votre créativité !

N’oubliez pas d’arroser peu, mais régulièrement. Un pipette usagée que l’on trouve avec certains médicaments pour enfant sera super pratique. N’hésitez pas à m’envoyer une photo de vos réalisations avec votre nom de blog ou un compte de réseau social, ce sera un plaisir de les partager.

*(je n’ai malheureusement plus la source mais n’hésitez pas à me l’indiquer si vous l’avez)

Lutte contre le cancer : 20 hommes se font épiler sous la ceinture

En tant que papa, que parent, les campagnes de préventions me touchent et c’est donc avec plaisir que je les relaie.

Capture d’écran 2014-04-11 à 15.01.01

La vidéo ci-dessous provient du Canada. Elle met en scène 20 hommes qui ont accepté de se faire épiler les parties pour coller au slogan de la campagne : « Exposez vos testicules de manière à pouvoir les inspecter régulièrement ».

Bref la vidéo les filment pendant la phase de préparation alors qu’ils sont inquiets, moqueurs ou plutôt calmes. Puis on passe à la phase épilation et là… Et bien les réactions et les visages parlent d’eux-mêmes ! 😉

Pour rappel, en France, le cancer des testicules touche environ 2 300 hommes chaque année, ayant en moyenne entre 15 et 35 ans. Le taux de guérison est supérieur à 90% donc plutôt bon et il est rarement mortel. C’est néanmoins toujours mieux de le détecter et de le soigner rapidement.

Il ne faut donc pas hésiter à régulièrement s’inspecter (aspect, taille, poids), à palper à la recherche d’une masse dure et bien entendu de tenir compte d’éventuelles douleurs. Vous pouvez également faire participer votre conjoint(e) qui aura certainement un meilleur point de vue que vous. Et si vous trouver/ressentez quelque chose d’anormal, n’hésitez pas à consulter un médecin.

Quels sont les symptômes ?

  • la présence d’une masse indolore dans le testicule (fréquent);
  • une douleur sourde dans l’aine ou l’abdomen (peu fréquent);
  • l’agrandissement du testicule (fréquent);
  • une douleur, une gêne ou une sensation de « lourdeur » dans le scrotum (les bourses) (peu fréquent);
  • une douleur ou une gêne dans le testicule (peu fréquent).

Sachez également que la survenue d’un cancer des testicules ne vous privera pas de votre capacité à avoir des rapports sexuels. Le traitement peut néanmoins avoir un impact sur la fertilité (spermatozoides peu nombreux et peu mobiles) à plus ou moins long terme. Celle-ci s’améliore avec le temps mais il est généralement recommandé d’attendre un an avant de procréer.

Donc prenez soin de vos bijoux !

« Mais elle va le faire taire son gamin ! »

447da04eSacré titre n’est-ce pas ? C’est la phrase qu’une dame d’un certain âge a élégamment lâché d’un ton hargneux et bien volumineux alors que mon Transillien quotidien s’apprêtait à partir. Le petit garçon ne pleurait pas lorsque je suis monté 2 minutes avant le départ et n’a démarré qu’au moment où la sonnerie de fermeture des portes retentissait, alors que les retardataires sautaient prestement dans le wagon en le bousculant dans sa poussette.

C’est vrai qu’en fin de journée, nous sommes fatigués et les 35 minutes de trajet de cette dame, qui descendait au premier arrêt (15 mn pour elle donc), sont sûrement sacrées. Oui mais voilà ce petit bout qui devait avoir approximativement entre 15 et 18 mois a aussi le droit d »exprimer son mécontentement du fin fond de sa poussette quand on le bouscule. Du coup ouvrir l’usine de larmes de crocodile et lancer la sirène est un réflexe de défense plutôt légitime. Et puis qui sait il a peut être passé une salle journée ou perdu son doudou le petit gars !

Je m’apprêtais donc a renvoyer Tatie Danielle à ses boites pour chats (les cinéphiles comprendront) mais me suis fait devancer par un gentil monsieur qui lui a élégamment précisé « Vous savez, ça s’appelle un bébé madame, et de  temps à autres ça pleure ». Est alors arrivé la réponse de l’intéressée, toujours aussi hargneuse : « Elle pourrait lui parler et essayer de le calmer ! Des enfants j’en ai eu et la communication c’est important ».

Ha, ha ! Merci Tatie d’avoir remis une pièce dans le juke box pour moi ! 🙂

Original Cinema Quad Poster - Movie Film Posters

« Bonjour Madame, premièrement si la communication est importante, peut être auriez-vous pu commencer par vous adresser correctement à cette maman en commençant ne serait-ce que par un « Madame » avant de vous enquérir d’un éventuel problème et de l’aide que vous pouviez apporter ? Deuxièmement, si vous aviez prêté attention, vous auriez-vu que cette jeune femme câlinait son fils et lui parlait à l’oreille. Troisièmement, si vous avez eu des enfants, vous savez donc que parfois un enfant peut faire une colère. Et… » » et j’ai été interrompu par une femme qui lui a juste fait remarquer que si elle avait été patiente elle aurait évité de passer pour une aigrie car le bébé avait déjà fini de pleurer.

Avant d’être papa j’ai moi aussi été déranger par des cris ou des pleurs d’enfants (ça m’a même exaspéré dans certains cas je l’avoue). Mais je n’ai jamais joué les donneurs de leçons et encore moins de manière agressive. En fait, plus ça va et moins je supporte ces donneurs de leçons, ces gens qui vous assènent leurs « Si ça avait été moi… », « Moi mes enfants… », « De mon temps… ». C’est juste insupportable !

Et vous, cela vous est-il déjà arrivé de subir ce genre de réflexions désobligeantes ou d’assister à ce genre de scène ?

Comment faire pour que vos ados vous foutent la paix !

Vous vous apprêtez à passez un moment tranquille à la maison en couple. Tout n’est que calme, détente, décontraction… Oui mais c’était sans compter sur vos enfants !

Et pourtant il y a une technique imparable pour que ceux-ci ne viennent pas déranger votre « moment de grâce ». 😉

Et vous, avez-vous des techniques pour empêcher vos enfants de vous envahir ?

A 3 ans il crée la surprise à l’émission « La Chine a un incroyable talent »

Un petit garçon de 3 ans, prénommé Zhang Junhao, crée la surprise lors de l’émission « La Chine à un incroyable talent » avec un numéro de « danse aléatoire ». La télécommande qu’il donne au jury au début de la vidéo permet à ce dernier de changer aléatoirement la musique et donc les danses que devra effectuer le petit garçon.

Zhang-Junhao-3-ans

Le plus émouvant se déroule après le numéro lors de la phase de questions/réponses. A la question « Pourquoi danses-tu ? », le petit garçon répond « Je danse car j’aime ça. Ca fait rire ma mère et ma mère dit que rire c’est le bonheur » ♥ ♥ ♥

Mes enfants adorent danser et je dois avouer que pour moi aussi les regarder est une incroyable source de joie ! ☺